Voici maintenant venu l’été. Mais pas n’importe quel été. À 10 mois de l’élection présidentielle, cet été sera militant !


Chaque semaine, nous vous proposerons de (re)découvrir une série de propositions pour construire, ensemble, un projet de justice sociale et écologique. Ces propositions sont le fruit de 6 mois de rencontres avec des militants, acteurs de terrain et experts. Ils ont été présentées lors d’émissions en direct, les Lives du projet. Elles sont ici, de nouveau, soumises à votre vote et à votre amendement !

 

Cet été, préparons la rentrée !

Quoi de mieux qu’un Été militant pour préparer la rentrée 2021 ? La crise a rendu encore plus criant le besoin essentiel que notre République réalise ses promesses émancipatrices, en offrant une place à chacun des citoyens grandissant en son sein. Les inégalités scolaires sont particulièrement présentes, et leurs ressorts sont multiples et complexes : sociaux, économiques, culturels, géographiques... L'École est le réceptacle de ces inégalités, car forcément poreuse à son environnement.

Pour qu’à la rentrée 2021, personne ne soit laissé de côté, imaginons la société que nous voulons voir émerger ! C'est l'ambition que porte notre livret "Grandir dans la République - La République émancipatrice à l'assaut des inégalités", en libre téléchargement ci-dessous. 

Télécharger le livret

 

De ce livret nous avons sélectionné 15 propositions distribuées en 3 parties : La République, du berceau à l'entrée dans l'âge adulte, L'émancipation par l'école, Une ambition retrouvée pour la recherche et l'université. Nous vous proposons ici de donner votre avis et d'amender ces 15 propositions. C'est à vous !

1ère Partie : La République, du berceau à l'entrée dans l'âge adulte



Proposition 43

Améliorer la professionnalisation des travailleurs sociaux – Systématiser l’analyse et la supervision des pratiques pour les éducateurs travaillant auprès des jeunes, et rendre obligatoire la formation continue pour les travailleurs sociaux, seule profession à ne pas en disposer.

>Proposer un amendement<



Proposition 44

Pour supprimer un problème majeur du système actuel de protection de l’enfance qui conduit à couper la prise en charge de façon brutale à partir de 18 ans, il est proposé de rendre obligatoire la proposition par le conseil départemental d’un contrat « jeune majeur » aux jeunes confiés de 18 à 21 ans, et de façon optionnelle jusqu’à leurs 25 ans.

>Proposer un amendement<



Proposition 45

Prolonger la durée du congé paternité à 3 mois et le rendre obligatoire.

>Proposer un amendement<


Vous n'aviez pas pu voir notre #Liveduprojet sur ce thème ? Pas d'inquiétude, retrouvez dans la vidéo ci-dessous la table ronde sur les parcours de réussite pour la jeunesse, avec Orlane François, Nicolas Anoto et Isabelle This Saint-Jean !



Proposition 46

Mettre en place une plateforme « Mon 1er logement » (réunissant CROUS, collectivités, bailleurs sociaux, etc.) qui recense sur un territoire toutes les offres de logements dans un périmètre adapté à la situation des jeunes qui sont en recherche d’un logement. Cette plateforme proposerait également un accompagnement à la recherche de logement.

>Proposer un amendement<



Proposition 47

La mise en place d’un « pass’sport » à l’échelle nationale, afin de favoriser l’accès des jeunes à la pratique sportive en club. Ce « pass’sport » prendrait la forme d’une aide financière de 50 euros dans le cadre d’une prise de licence dans un club sportif.

>Proposer un amendement<



Proposition 48

Créer une bourse d'aide à la création artistique pour les jeunes pilotée par les différentes directions régionales des affaires culturelles (DRAC) pour permettre aux jeunes artistes de se consacrer pleinement à leur activité de création.

>Proposer un amendement<



Proposition 49

Création d’un minimum jeunesse, ouvert aux 18-24 ans. Du même montant que le RSA, ce « minimum jeunesse » a vocation à être un « filet de sécurité » reposant sur trois principes : automaticité du versement, pour lutter contre le phénomène de non-recours ; conditionnalité du versement selon le niveau des revenus, comme pour le RSA ; non-conditionnalité du versement au respect de certaines obligations.

>Proposer un amendement<



Proposition 50

Création d’une « dotation tremplin » – Agir en faveur de l’égalité réelle et concrète de toutes et tous, en donnant à chacun, dès ses 18 ans, un capital permettant de financer tout ou partie de sa formation et de ses projets et ainsi de s’insérer plus facilement dans le marché de l’emploi, indépendamment de son profil social. Concrètement, à 18 ans, une « dotation tremplin » de 5 000 euros viendrait abonder le compte personnel d’activité (CPA) de chaque jeune concerné, qui serait automatiquement ouvert pour l’occasion.

>Proposer un amendement<



Proposition 51

Écrire une nouvelle page dans la longue histoire du droit de vote dans notre pays, en l’ouvrant dès 16 ans, au bénéfice d’environ 1,5 million de jeunes.

>Proposer un amendement<



Proposition 52

Mettre en place un « Erasmus pour tous » qui permettra à chaque jeune européen de 16 à 25 ans de bénéficier d’une bourse à la mobilité allant jusqu'à 5 000 euros pour mener un projet éducatif, professionnel ou associatif dans un autre pays européen que le sien. Ce dispositif donnera la priorité aux jeunes engagés dans la formation professionnelle et dans l’apprentissage, ainsi qu’aux territoires les plus isolés et défavorisés en Europe.

>Proposer un amendement<


2ème Partie : L'émancipation par l'école



Proposition 53

Rompre avec des décennies de malthusianisme, de ségrégation sociale et scolaire et d’élitisme en agissant sur la carte scolaire pour créer de la mixité sociale et scolaire dès l’école maternelle ; en intégrant l’enseignement privé sous contrat dans la carte scolaire ; en diversifiant les démarches pédagogiques pour intéresser tous les élèves.

>Proposer un amendement<



Proposition 54

Organiser des « Assises de l'Éducation prioritaire » dès l’automne 2022 pour : évaluer les effets et affiner les besoins de l’éducation prioritaire de façon collective et transparente ; élaborer avec les acteurs du terrain un nouveau référentiel permettant d’actualiser la cartographie des établissements prioritaires, les moyens nécessaires, les pédagogies et les évaluations adaptées.

>Proposer un amendement<


3ème Partie : Une ambition retrouvée pour la recherche et l'université



Proposition 55

Avant toute action dans ce domaine, renforcer les financements de la recherche publique et de l’université, et réaffirmer dans la loi les principes des libertés académiques et de collégialité.

>Proposer un amendement<



Proposition 56

Garantir l'accès à l'enseignement supérieur et mettre en place les conditions de la réussite étudiante – Remplacer Parcoursup par un nouveau parcours d’orientation plus respectueux du projet personnel des jeunes, mettre fin à une sélection par les capacités d’accueil quand elles sont seulement le résultat de la pénurie de moyens des universités.

>Proposer un amendement<



Proposition 57

Un renouveau de l’emploi scientifique – Mettre en place un plan pluriannuel national de recrutement sur 10 ans sur des postes pérennes dans les universités et dans les organismes de recherche ; Accélérer la revalorisation des carrières de tous les personnels, y compris les personnels techniques et administratifs, pour retrouver les standards internationaux ; Rendre du « temps de recherche aux enseignants-chercheurs » : porter une politique ambitieuse de revalorisation du doctorat.

>Proposer un amendement<



Merci beaucoup pour votre lecture, et votre participation au projet.

Vous pouvez dès maintenant, si vous le souhaitez, partager cette page autour de vous en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous.


Excellente fin de journée et à la semaine prochaine!