Voici maintenant venu l’été. Mais pas n’importe quel été. À 10 mois de l’élection présidentielle, cet été sera militant !


Chaque semaine, nous vous proposerons de (re)découvrir une série de propositions pour construire, ensemble, un projet de justice sociale et écologique. Ces propositions sont le fruit de 6 mois de rencontres avec des militants, acteurs de terrain et experts. Ils ont été présentées lors d’émissions en direct, les Lives du projet. Elles sont ici, de nouveau, soumises à votre vote et à votre amendement !

 

Plus que jamais, l'urgence climatique se fait ressentir !

Ces dernières semaines, des records de chaleur ont été battus dans le Nord-Ouest américain, en Russie, en Antarctique, et l’Europe de l’Ouest  a connu de nouvelles intempéries particulièrement violentes, parfois meurtrières... Un Été militant est plus que nécessaire, pour pouvoir construire une politique climatique et environnementale juste et réellement ambitieuse.
C'est l'ambition que porte notre livret "Justice climatique et politique environnementale", en libre téléchargement ci-dessous.

Télécharger le livret

 

De ce livret nous avons sélectionné 14 propositions distribuées en 3 parties : La puissance publique et la démocratie au service de la transition, Green deal : des balises pour la transformation écologique et sociale de nos modes de vie, Interdépendances et solidarités : une seule humanité, une seule santé, une seule planète. Nous vous proposons ici de donner votre avis et d'amender ces 14 propositions. C'est à vous !

 

Si vous le souhaitez, avant de commencer, regardez ci-dessous l'échange entre le Premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure et Laurent Berger, Secrétaire général de la CFDT, au sujet de la justice écologique !



1ère Partie : La puissance publique et la démocratie au service de la transition



Proposition 28

Compléter le PIB par des indicateurs de respect des objectifs du développement durable

>Proposer un amendement<



Proposition 29

Inscrire les objectifs du développement durable et la préservation des biens communs mondiaux dans la Constitution, au sommet de la hiérarchie des normes

>Proposer un amendement<



Proposition 30

Faire évoluer la politique de l’Union européenne en matière de justice écologique notamment à travers un plan d’investissement massif associant Union européenne, États et collectivités locales pour gagner la course de vitesse contre le changement climatique, transformer les infrastructures, financer les transformations de l’industrie, assurer la solidarité

>Proposer un amendement<



Proposition 31

Pour un bouclier social-écologique face aux inégalités et risques de perte d’emploi : Créer un ISF vert qui financerait exclusivement et directement l'accompagnement social à la transition écologique pour les plus modestes (changement de véhicule, nourriture de qualité, abonnements au train ...)

>Proposer un amendement<



Proposition 32

Créer un million d'emplois verts pour tous, en s'appuyant sur une gestion territorialisée des politiques de l'emploi impliquant les acteurs locaux dans la proximité des populations et des besoins des territoires

>Proposer un amendement<


2ème Partie : Green deal : des balises pour la transformation écologique et sociale de nos modes de vie



Proposition 33

Des villes zéro carbone : Instaurer un plan local d’urbanisme bioclimatique. C’est la pièce maîtresse de l’urbanisme durable pour mieux anticiper, atténuer ou adapter aux dérèglements climatiques. En définissant un cadre réglementaire local ambitieux, ce PLU permet de porter les enjeux tels que le zéro artificialisation nette et/ou neutralité carbone sur toutes les futures opérations d’urbanisme, et ce aux différentes échelles

>Proposer un amendement<



Proposition 34

Industrie de demain - Créer une TVA circulaire pour donner une « seconde vie » aux produits. De nombreux pays européens ont d’ores et déjà institué des taux réduits, c’est pourquoi nous proposons d’instituer une TVA réduite à 5,5% aux activités de réparation et de réemploi et à la vente de biens d’occasion, de produits reconditionnés et éco-conçus, de matières recyclées et des produits qui en sont issus

>Proposer un amendement<



Proposition 35

Agriculture et alimentation - Faire de l’agroécologie le modèle de référence et viser en 2030 une capacité à produire pour 2/3 avec les labels Agriculture biologique (AB) et la certification Haute Valeur environnementale (HVE) de niveau 3, avec des cahiers des charges qui doivent être enrichis de la dimension carbone

>Proposer un amendement<



Proposition 36

La durabilité de la pêche et des cultures marines - Il nous faut passer d’une approche centrée sur l’absence de surpêche à une approche écosystémique, c’est-à-dire qui recherche l’impact minimum sur les écosystèmes (les fonds marins, les espèces non-ciblées, etc.). Des expériences innovantes — telles que le développement de filets de pêche biodégradables — émergent. Elles doivent être soutenues, encouragées.

>Proposer un amendement<



Proposition 37

Abandonner le projet Hercule ; et préserver le caractère public d’EDF et réunir RTE, ENEDIS, GRT gaz et GRDF au sein d’un pôle public fédérant les réseaux de la transition

>Proposer un amendement<



Proposition 38

Mobilités - Aborder le rail comme un bien commun : refuser la marche forcée vers l’ouverture à la concurrence ; promouvoir une nouvelle approche du fret et des flux logistiques ; améliorer les liaisons ferroviaires nationales, en particulier les liaisons entre régions pour réduire les durées de trajet

>Proposer un amendement<



Proposition 39

Habitat et logement - Prime climat : 10 ans pour en finir avec les passoires thermiques et sortir 12 millions de personnes de la précarité énergétique. La « prime pour le climat », c’est zéro avance de trésorerie pour les propriétaires au moment des travaux grâce à un préfinancement public couvrant jusqu’à 100 % des coûts de rénovation thermique et d’acquisition des équipement

>Proposer un amendement<


3ème Partie : Interdépendances et solidarités one health



Proposition 40

Pour prévenir les épidémies, nous proposons : la hausse des investissements dans les infrastructures de santé et les réseaux de surveillance des maladies infectieuses ; la réduction et le contrôle drastique du commerce d’animaux sauvages ; le partage rapide et clair des informations entre scientifiques ; l’éducation et la sensibilisation des populations et des décideurs politiques à l’interconnexion du vivant

>Proposer un amendement<



Proposition 41

Instaurer un véritable crime d’écocide, défini dans la proposition de loi des députés socialistes comme « toute action concertée et délibérée tendant à causer directement des dommages étendus, irréversibles et irréparables à un écosystème, commise en connaissance des conséquences »

>Proposer un amendement<



Proposition 42

Ériger le développement durable (et non la libéralisation des échanges comme c’est le cas aujourd’hui d’après l’article 206 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne) comme principe cardinal des accords de partenariat économique de l’Union européenne

>Proposer un amendement<



Merci beaucoup pour votre lecture, et votre participation au projet.

Vous pouvez dès maintenant, si vous le souhaitez, partager cette page autour de vous en cliquant sur l'un des boutons ci-dessous.


Excellente fin de journée et à la semaine prochaine!